Surveillance sanitaire du site industriel de Fondeyre-STCM Toulouse

Actualité
Surveillance sanitaire du site industriel de Fondeyre-STCM Toulouse

Dans le cadre du démantèlement de la Société de Traitement Chimique des Métaux (STCM) située dans le quartier Barrière de Paris à Toulouse, des analyses du plomb dans le sol ont montré, dans le périmètre du site , des teneurs en plomb supérieures au seuil déterminé par le Haut conseil pour la santé publique pour l’instauration d’une surveillance sanitaire spécifique.

Actualités

Un dispositif de surveillance sanitaire, basé notamment sur une campagne de dépistage du saturnisme a été mis en œuvre dans le quartier de Fondeyre à Toulouse. Son objectif est de détecter d’éventuelles contaminations de riverains au plomb pour proposer, le cas échéant, une prise en charge spécifique aux personnes concernées.  Une première réunion publique s’est déroulée à Toulouse le 15 Décembre 2022, afin d’informer les riverains sur sa mise en œuvre. La sensibilisation des publics concernés par la campagne de dépistage sera renforcée.

Le plomb peut mener à une intoxication, appelée le saturnisme, aux effets avérés sur le développement de l’enfant et du fœtus chez la femme enceinte. L’enfant présente une plus grande sensibilité au plomb que l'adulte. La teneur du plomb dans le corps, ou plombémie, est mesurée à partir d’une prise de sang.

En application des recommandations du HCSP, le Préfet de la Haute-Garonne a défini un plan de gestion reposant sur la gestion environnementale du site par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) et sur un plan de surveillance sanitaire de la population piloté par l’Agence régionale de santé (ARS).

La surveillance sanitaire  

Cette surveillance repose sur la collecte d’informations sur les usages des sols, la sensibilisation de la population aux gestes de prévention et sur l’incitation des populations sensibles suivantes à une mesure de plombémie

  • enfants de 6 mois à 6 ans
  • femmes enceintes
  • femmes ayant un projet de grossesse dans les 6 mois

Les publics prioritaires, les enfants de 6 mois à 6 ans, les femmes enceintes ou avec un projet de grossesse présents dans les foyers résidant dans la zone ciblée sont invités à consulter leur médecin pour réaliser une plombémie par prise de sang et obtenir des conseils pour se protéger du plomb dans le sol. Ce test de dépistage de la présence de plomb dans le sang est entièrement pris en charge financièrement et le résultat de la prise de sang est rendu à votre médecin pour une prise en charge spécifique si nécessaire.

Tous les résidents du secteur concerné sont destinataires d’un courrier d’information et peuvent accéder au dépistage en consultant au préalable leur médecin. Les médecins généralistes du secteur ont été sensibilisés et restent les interlocuteurs privilégiés pour toute question de santé.

Par précaution, l’ARS a décidé d'étendre la zone de surveillance sanitaire de la limite de 300 mg (plomb)/kg de sol à la limite de 100 mg (plomb)/kg de sol.

Les recommandations de prévention pour éviter l’exposition au plomb

Des conseils sanitaires concernant l’alimentation, l’eau de consommation, l’hygiène individuelle, les cultures potagères et l’entretien du logement permettent d’éviter l’exposition au plomb dans votre environnement. Consultez les recommandations