Occitanie

Directives anticipées / personne de confiance

Article
Visuel
Peu de personnes ont fait la démarche de rédiger des directives anticipées alors que leur cadre réglementaire est organisé.
Professionnel de santé, donnez votre avis pour l'élaboration d'un outil permettant d’ouvrir le dialogue et la réflexion concernant la rédaction de directives anticipées.
Corps de texte

La rédaction de Directives Anticipées, dont le cadre réglementaire est organisé (Loi n° 2016-87 du 2 février 2016, Décret n° 2016-1067 du 3 août 2016 et arrêté du 3 août 2016 relatifs aux directives anticipées, voir ci-dessous), est aujourd’hui encore une démarche peu répandue. C’est pourquoi l’ARS a souhaité s’engager  sur le sujet en lien avec les usagers et l’espace de réflexion éthique Occitanie et construire un outil pour accompagner cette démarche.

Vous êtes professionnel de santé, donnez votre avis sur le « texte d’accroche » ci-dessous pour un outil « Directives Anticipées » :
"Vous anticipez pour beaucoup de choses de votre vie afin d’en assurer la qualité que vous souhaitez.
Vous voulez être entendu et écouté sur ce que vous voulez faire de votre vie si vous n’étiez plus en mesure de l’exprimer.
Si un accident ou une maladie vous met dans cette situation, l’expression anticipée de votre volonté renseigne ceux qui vous soignent et les aide à prendre des décisions qui tiennent compte de vos directives.
Ainsi vous évitez à votre famille, vos proches la situation délicate de ne pas savoir dire ce que vous souhaitez pour éclairer la décision médicale.
Pour le respect de vos droits,  pensez à rédiger vos « directives anticipées » et à en informer la «  personne de confiance » que vous aurez désignée,  ça en vaut vraiment la peine !"

Merci d’aider le groupe de travail en répondant à l’enquête disponible au lien suivant :

https://solen2.enquetes.social.gouv.fr/cgi-3/HE/SF?P=1930z56z2z-1z-1z73EC2592A8