Occitanie

Projet régional de santé Occitanie 2022 : tous mobilisés !

Article
Visuel
Occitanie santé 2022
Les premiers Projets Régionaux de Santé des ex régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées sont actuellement en vigueur, dans l’attente de la publication du « PRS2 » pour la grande région Occitanie, qui devrait intervenir avant la fin du mois d’avril 2018.
Corps de texte

Les PRS de première génération
Vous pouvez les consulter en ligne dans leurs différentes composantes.

Le cadre rénové du PRS2

Le nouveau cadre réglementaire, issu de la Loi de Modernisation du Système de Santé du 26 janvier 2016, définit les 3 composantes du PRS :

  • Le cadre d’orientation stratégique (COS) : il détermine les objectifs stratégiques de l’ARS et les résultats attendus à 10 ans, en lien avec la stratégie nationale de santé, pour améliorer l’état de santé de la population et lutter contre les inégalités sociales et territoriales de santé dans la région.
  • Le schéma régional de santé (SRS) : il est établi pour 5 ans, sur la base d'une évaluation des besoins et de l’offre de santé. Il détermine des prévisions d'évolution et des objectifs opérationnels, déclinant les objectifs stratégiques du COS, pour l'ensemble de l'offre de soins et de services de santé. Y compris en matière de prévention, de promotion de la santé et d’accompagnement médico-social.
  • Le Programme régional d'accès à la prévention et aux soins des personnes les plus démunies (PRAPS) : il a pour objet de faciliter l’accès et l’égalité au système de santé dans sa globalité et d’améliorer le parcours des personnes les plus démunies. Ce programme s’appuie sur des dispositifs spécifiques, tout en visant l’accès et l’accompagnement des personnes concernées vers le droit commun.

L’approche privilégiée en Occitanie

L’ARS Occitanie souhaite élaborer un PRS volontairement resserré autour d’un nombre restreint de priorités opérationnelles et de projets structurants qui apportent un bénéfice concret aux usagers du système de santé, en adéquation avec les besoins de santé régionaux.

L’Agence inscrit son action dans une démarche résolument prospective et souhaite affirmer des priorités régionales fortes qui se déclineront au plus près des territoires en tenant compte de leurs spécificités et de leurs ressources. Pour cela, elle s’appuie sur :

  • un diagnostic basé sur l’analyse des données de santé,
  • une série de bilans sur les actions menées dans le cadre des PRS précédents, portant sur :
    • les thèmes transversaux qui correspondent aux missions de l’Agence (protection des populations, organisation des soins primaires, coordination des acteurs de santé, qualité – sécurité – efficience, place et droits de l’usager) 
    • les filières de soins et les équipements matériels lourds (médecine d’urgence, cardiologie interventionnelle, soins de suite…)
    • les parcours prioritaires (vieillissement, handicap, santé mentale, santé des jeunes, cancer).

La mobilisation de tous les acteurs concernés

Cette première étape d’analyse et de bilans fait actuellement l’objet d’une large concertation :

  • avec les professionnels de santé dans le cadre de groupes de travail régionaux 
  • avec les instances de démocratie sanitaire :
    • à l’échelle régionale (Conférence Régionale de la Santé et de l’autonomie),
    • et dans les territoires départementaux (13 Conseils Territoriaux de  Santé).

La Direction des Projets de l’ARS anime et coordonne les travaux d’élaboration du nouveau PRS, en mobilisant massivement les équipes de l’Agence, au siège et dans les délégations départementales.

Un comité de pilotage a été installé début avril. Il se réunit chaque mois pour assurer les grands arbitrages, la cohérence des orientations ainsi que les choix des priorités, en supervisant la concertation régionale et départementale. Ce comité de pilotage réunit autour de l’équipe de direction de l’Agence, le Président de la CRSA et les Présidents des commissions spécialisées.   

L’ensemble des contributions permettra de formaliser un projet de PRS qui sera soumis à la consultation règlementaire à compter du mois de septembre et pour 3 mois. Le PRS dans sa version définitive doit être arrêté avant le 31 décembre 2017.

 

Présentation du PRS

Diagnostic régional

Tableau de bord

Les Plans Stratégiques Régionaux de Santé (PSRS) en cours

LR PSRS

MP PSRS

Les Schémas régionaux de prévention en cours

LR Schéma régional de prévention

MP Schéma régional de prévention

Les Schémas régionaux d'Organisation des soins (SROS) en cours

LR SROS

LR SROS - Avenant - volet Médecine d'urgence

LR SROS Avenant - volet Hospitalier

MP SROS

Les Schémas régionaux d'Organisation médico-sociale (SROMS) en cours

LR SROMS

MP SROMS

Les Programmes Régionaux de Gestion Du Risque (PRGDR)

LR PRGDR

MP PRGDR

Les Programmes Régionaux d’Accès à la Prévention et aux Soins (PRAPS)

LR PRAPS

MP PRAPS

Programme Interdépartemental d’accompagnement des handicaps et de la perte d’autonomie (PRIAC)

LR PRIAC

MP PRIAC

Les Programmes Régionaux de Télémédecine

LR Télémédecine

MP Télémédecine

Aller plus loin

Textes de référence

Loi n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé

Décret n° 2016-1023 du 26 juillet 2016 relatif au Projet Régional de Santé

Instruction n° 2016-154 du 21 octobre 2016 relative à la territorialisation de la politique de santé