Pôles de compétences et de prestations externalisées : un nouveau type de réponse

Article
Nouveau type de dispositif médico-social permettant aux personnes en situation de handicap (enfants, adultes), à leurs familles ou leurs aidants, de bénéficier d’interventions de professionnels non financés par l’assurance maladie et nécessaires pour couvrir leur besoin d’accompagnement.
Corps de texte

Ce dispositif complète la palette de l’offre médico-sociale en proposant une réponse souple et adaptée aux besoins des personnes en situation de handicap et de leurs aidants, dans une visée inclusive permettant à la personne d’être accompagnée selon ses besoins et ses compétences sur son lieu de vie.

Le Pôle de compétences et de prestations externalisées (PCPE) est rattaché à un établissement ou service médico-social existant, dont il ne doit pas reproduire le fonctionnement. Il s’adresse à l’ensemble des situations de handicap en donnant l’accès à des prestations professionnelles, dont les qualifications sont reconnues et les pratiques conformes aux recommandations de bonnes pratiques en vigueur.

Leur visée résolument inclusive permet un accompagnement selon les besoins et les compétences de chacun, sur ses lieux de vie (domicile, lieux de scolarisation, de formation, de travail, de loisir…).

Leur intervention fait suite à une orientation de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), après une demande auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du département de résidence, mais les PCPE peuvent être sollicités directement selon les situations et accompagner cette démarche administrative.

La région Occitanie compte aujourd’hui quinze PCPE en activité qui, pour certains, ont un public ciblé (âge ou déficience). Dix nouveaux pôles devraient voir le jour en 2020, couvrant ainsi l’ensemble des départements pour un maillage au plus près des besoins.