Occitanie

Addictions

Article
L’addiction, avec ou sans produit, se caractérise par l’impossibilité répétée de contrôler un comportement qui se poursuit malgré la connaissance de ses conséquences négatives. Ce comportement vise à produire du plaisir ou à écarter une sensation de malaise interne.
Les substances psychoactives sont les objets privilégiés de la dépendance mais on y associe l’addiction aux jeux et la cyberaddiction
Corps de texte

Les conduites addictives en Occitanie : prévention et prise en charge

On observe dans notre région, comme au niveau national, des consommations de tabac et d’alcool de plus en plus fréquentes chez les jeunes filles et une tendance marquée à des consommations ponctuelles excessives qui conduisent à l’ivresse et aux prises de risques. On note toutefois une stabilisation de l’expérimentation des drogues illicites.

La stratégie en prévention de l’Agence Régionale de Santé Occitanie consiste à mettre l’accent sur la recherche de la précocité de l’intervention, dès les premières consommations, avant que ne s’installent une addiction ou des dommages.
Des programmes de prévention, axés en priorité en direction des jeunes, sont ainsi mis en place. Ces programmes portent à la fois sur les risques immédiats (actions en milieu festif, actions de réduction des risques), les risques différés (actions de prévention primaire en milieu scolaire) et le repérage (ex : repérage précoce et intervention brève de buveurs excessifs…).

Un réseau d’acteurs régionaux

L’ARS Occitanie s’appuie également sur son réseau d’acteurs de dispositif médico-social avec 39 Centre de Soins, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) et 18 Centres d'Accueil et d'Accompagnement à la Réduction des risques pour Usagers de Drogues (CAARUD) répartis sur chacun des 13 départements, pourvus pour certains d’antennes délocalisées. Cette offre de proximité, ambulatoire ou résidentielle, se déploie au plus près de la vie familiale et sociale de la personne, en complémentarité avec la médecine de premier recours et le secteur sanitaire.

Les CSAPA portent 26 Consultations jeunes consommateurs (CJC) pour l’Occitanie, également réparties sur la région. L’objectif de ces consultations est d’accueillir de jeunes consommateurs en questionnement sur leur consommation, ainsi que leur entourage. Le principe est de faire le point, éventuellement de proposer une aide, avant que la consommation ne devienne problématique.
En outre, 20 Equipes de Liaison et de Soins en Addictologie (ELSA), adossées pour la plupart à des centres hospitaliers, interviennent en appui des équipes soignantes.
Elles constituent avec les consultations hospitalières d’addictologie et les unités de court séjour (sevrage simple), le niveau I, dit de proximité, de la prise en charge sanitaire.
Le niveau II, dit de recours, est constitué quant à lui du niveau I ainsi que des structures de court séjour pour les sevrages plus complexes et des services de soins de suite et de réadaptation ayant développé une activité en addictologie.

Enfin, le niveau III, dénommé Centre d’addictologie universitaire régional, constitue un niveau de référence régional doté des mêmes moyens que les structures de niveau II et assurant la coordination de l’enseignement, de la formation et de la recherche.
Compte tenu de la multiplicité des facteurs favorisant l’émergence des addictions et des dommages induits, il est nécessaire d’élaborer des stratégies d’intervention adaptées, globales et coordonnées, qui vont de la prévention aux soins en passant par l’accompagnement médico-social.

 

Aller plus loin

Liens utiles

Contact

Contenu

Sophie JEANJEAN, chargée de programmes Addictions à l'ARS
Sophie.JEANJEAN@ars.sante.fr

Mots clés

Prévention