Moustique Tigre

Le Moustique Tigre (nom scientifique Aedes albopictus ) est un vecteur de maladies virales (chikungunya, dengue, zika).
Installé depuis 2004 en France, l’ensemble du territoire est concerné par un risque de développement de maladies transmises par les moustiques. Dans la région Occitanie tous les départements sont considérés comme colonisés.

Aujourd’hui, ce moustique peut être à l’origine de nuisances locales et parfois devenir un vecteur de maladies en Occitanie. En effet, seule l’importation de la maladie virale par un voyageur en Occitanie peut provoquer l’apparition de cas puis éventuellement d’une épidémie.

éviter sa prolifération est un enjeu essentiel de la prévention contre la mise en place d’épidémies au même titre que la surveillance des maladies qu’il peut transmettre.

Le Moustique Tigre est opportuniste et profite de toutes les retentions d’eau (appelées gîtes) douces et claires généralement de petite taille pour pondre ses œufs qui deviennent adultes en 1 à 2 semaines. Le point faible de son développement est le moustique adulte qui se déplace peu depuis son gîte (moins de 150m).

La lutte contre la transmission virale (dengue, chikungunia , zika DCZ) repose :

  • Pour tous : éliminer les gîtes car 80% de ceux-ci se trouvent dans nos jardins ou nos terrasses.
  • Pour les voyageurs : éviter l’introduction de la maladie avec l’application de moyens de protection individuelle (répulsifs, moustiquaires, vêtements imprégnés, vêtements clairs…) durant ses voyages en zones endémiques (dengue, chikungunya ou zika) puis durant 7 jours après le retour en métropole.
  • Pour les professionnels de santé : déclarer un malade dès sa détection pour que l’ARS puisse organiser les actions de lutte anti-vectorielle autour des lieux de résidence de celui-ci
Source de la vidéo