Le plan grand froid

Article
Le plan "Grand Froid" est un dispositif interministériel prévoyant des actions en cas d'hiver rigoureux. Il est activé par les préfectures selon l'intensité du froid, définit par Météo France via sa carte de vigilance météorologique.
Corps de texte

Les climatologues identifient des périodes de froid en tenant compte des critères suivants :

  • L’écart aux températures moyennes régionales ;
  • Les records précédemment enregistrés, l’étendue géographique ;
  • La persistance d’un épisode de froid ;
  • La présence de vent amplifiant les températures ressenties.

 

Il existe 4 niveaux de vigilance :

  • le niveau 1 – "veille saisonnière " : est activé chaque année du 1er novembre 2019 au 31 mars ; niveau de vigilance météorologique vert
  • le « niveau 2 - "pic de froid" : froid de 1 à 2 jours ; ou « Episode persistant de froid »: période de froid qui dure dans le temps; vigilance météorologique jaune
  • le niveau 3 -"Grand froid" : période de froid intense caractérisée par des températures ressenties minimales très basses (ordre de grandeur inférieures à -18 °C) ; vigilance météorologique orange
  • le niveau 4 - " Froid extrême " : période de froid avéré, exceptionnel, très intense et durable, étendue, qui entraine l’apparition d’effets collatéraux dans différents secteurs (arrêt de certaines activités…) ;  vigilance météorologique rouge

 

L’ARS a la responsabilité de préparer, d’anticiper et d’organiser la réponse sanitaire à un épisode de froid dans son champ d’intervention et d’apporter son appui au préfet dans la préparation et la mise en œuvre de ce plan.

En période de grand froid, l'ARS veille et agit pour vous

Tout au long de l’hiver, l’ARS effectue, en lien avec les réseaux des professionnels de santé et Santé publique France, un suivi de différents indicateurs épidémiologiques (bronchiolites, gastro-entérites, syndromes grippaux) notamment pour les populations les plus fragiles (enfants, personnes âgée, etc.) publié chaque semaine un bulletin épidémiologique.

En savoir sur le plan grand froid

 

Attention au monoxyde de carbone

Avec une centaine de décès en moyenne par an, le monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité accidentelle par toxique en France. Gaz incolore, inodore et sans saveur, il est difficile à repérer. Ne surchauffez pas votre logement mais chauffez normalement en vous assurant de sa bonne ventilation pour éviter tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone.

 

En savoir plus sur le risque d’intoxication au monoxyde de carbone

 

 

.