Occitanie

zika, dengue, chikungunya : les acteurs de la lutte réunis à Toulouse

Actualité
Date de publication
Visuel
dissémination du zika, de la dengue et du chikungunya
Pour lutter contre la dissémination du zika, de la dengue et du chikungunya, l’ARS mène de nombreuses actions en lien avec ses partenaires, les préfectures et les conseils départementaux. Le 9 mars à Toulouse, plus de 80 partenaires impliqués dans cette lutte, ont répondu présents à l’invitation de l’ARS, afin de dresser le bilan de la saison 2016 et préparer dès à présent les actions de 2017
Prés de 80 partenaires (Préfectures, Conseils départementaux, Associations des maires, URPS,…) impliqués dans la lutte contre la dissémination du zika, de la dengue et du chikungunya, ont participé à une journée d’échange dédiée au bilan de la saison 2016 et à la préparation des actions 2017.
Corps de texte

Pour lutter contre la dissémination du zika, de la dengue et du chikungunya, l’ARS mène de nombreuses actions en lien avec ses partenaires, les préfectures et les conseils départementaux.  Le 9 mars à Toulouse, plus de 80 partenaires impliqués dans cette lutte, ont répondu présents à l’invitation de l’ARS, afin de dresser le bilan de la saison 2016 et préparer dès à présent les actions de 2017.

 

Lutter c’est surveiller le moustique tigre et signaler les cas suspects chez l’homme

La lutte s’appuie sur la surveillance de la population de moustique, vecteur potentiel de ces maladies, et les signalements des cas humains suspects de zika, dengue et chikungunya.

La région Occitanie est la seconde région métropolitaine colonisée par le "Moustique tigre"

En période d’activité du moustique (de mai à novembre), afin de prévenir ou limiter la transmission des virus, les professionnels de santé sont invités à signaler immédiatement et systématiquementtous cas suspect de chikungunia, dengue ou Zika auprès de l’ARS.

 

Les actions efficaces de lutte portées en 2016 seront renforcées en 2017

En Occitanie en 2016 :  288 cas suspects ont été signalés, parmi lesquels 30 cas confirmés importés de dengue, 5 de chikungunya et 106 de zika.

Grâce à un travail partenarial important de l’Agence régionale de santé, les préfectures et les conseils départementaux, aucun cas de transmission sur notre territoire n’a été à déplorer dans notre région en 2016.

En 2017, l’ARS et ses partenaires vont renforcer l’information du public et des établissements de santé afin de sensibiliser à la nécessité d’être vigilant et d’agir au quotidien.

Aller plus loin

Documents à télécharger

Liens utiles