Occitanie

Sites et sols pollués

Article
La région Occitanie a un riche passé minier. L’ARS s’associe à la gestion des conséquences de ces activités passées sur l’environnement et des risques éventuels pour la santé des populations riveraines.
Corps de texte

Une part importante des anciens sites et dépôts d’activité de mines polymétalliques recensés en 2012 par l’expert français de l’après-mine, Géodéris, se trouvent en région Occitanie.

La présence de ces sites, d’une part, dénote l’existence d’un environnement naturellement riche en métaux, et d’autre part, témoigne de possibles impacts sur l’environnement des activités d’extraction passées. Qu’elles soient d’origine naturelle ou anthropique, ces concentrations en métaux lourds dans l’environnement posent la question de leur éventuel impact sur la santé des populations vivant à proximité.

Dans ce contexte, l’ARS Occitanie :

  • Diffuse des conseils de prévention primaire afin de réduire l’exposition des personnes vivant sur ou à proximité de sols riches en métaux (voir plaquette en PJ)
  • Participe au suivi des études menées par les pouvoirs publics (Interprétation d’état des milieux, évaluation de risques…)
  • Met en œuvre le cas échéant les dispositifs sanitaires nécessaires (dépistage, mesure d’imprégnation, information et coordination des professionnels de santé…)
  • Peut répondre aux interrogations des particuliers quant aux possibles effets sur la santé

Par ailleurs, la thématique des anciens sites miniers est inscrite dans le Plan Régional Santé Environnement 3 d’Occitanie adopté le 13 décembre 2017 (voir axe 3 du PRSE).