Occitanie

Extension des mesures de retrait-rappel de produits de nutrition infantile en raison d’une contamination par Salmonella agona

Actualité
Date de publication
Visuel
Retrait des laits premier âge
Les autorités sanitaires étendent les mesures de retrait-rappel de produits de nutrition infantile pour cause de contamination par des salmonelles (Salmonella sérotype agona) de jeunes enfants âgés de moins de 6 mois dans plusieurs régions différentes.

Un numéro vert est mis à disposition des parents pour répondre à leurs interrogations.
Corps de texte

A la suite du signalement, le 2 décembre 2017, d’un nombre inhabituel de souches de Salmonella Agona identifiées par le Centre national de référence (CNR) chez de jeunes enfants âgés de moins de 6 mois, les investigations ont permis d’identifier et de confirmer le lien de ces contaminations avec la consommation de produits de nutrition infantile issus des chaînes de production du groupe Lactalis Nutrition Santé (LNS) à Craon (Mayenne).

Un numéro vert 0800 120 120 (ouvert de 9h00 à 20h00) est mis à disposition des parents pour répondre à leurs interrogations.

Des investigations ont été menées, depuis cette date, par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) de la Mayenne. Elles visaient à vérifier que le groupe LNS met en oeuvre les mesures appropriées de gestion du risque. Des prélèvements pour analyse ont, en outre, été effectués dans l’environnement de la chaine de fabrication.

De nouveaux cas de salmonellose chez des nourrissons ayant été déclarés depûis, le ministre a ordonné la suspension de la commercialisation et des exportations ainsi que le rappel de plusieurs références de produits de nutrition infantile fabriquées depuis le 15 février sur le site LNS de Craon (53).

La liste des références de produits concernés est disponible sur le site du ministère des solidarités et de la santé : www.solidarites-sante.gouv.fr

Liste des références concernées par le retrait rappel au 10/12/17

Les autorités sanitaires demandent aux parents qui disposeraient encore de boîtes correspondants à ces lots, dans la mesure du possible, de ne pas les utiliser, qu’elles soient neuves ou déjà entamées.

Les parents qui utiliseraient une boîte de lait infantile en poudre concernée par cette mesure de retrait-rappel doivent changer immédiatement de lait.

Ils doivent prendre contact avec leur pédiatre ou leur médecin pour se voir conseiller ponctuellement un lait de remplacement, notamment pour les bébés allergiques aux protéines de lait. Dans l’attente, ils peuvent se rendre en pharmacie où un lait de substitution leur sera proposé. La Société Française de Pédiatrie, sollicitée en urgence, a émis des recommandations en ce sens.

Les boites de lait de ces marques non concernées par le retrait-rappel (autres numéros de lots) peuvent être consommées.

Ces recommandations ont été transmises aux médecins généralistes, pédiatres ainsi qu’aux pharmaciens.

Les infections à Salmonella agona surviennent dans les 3 jours suivant l’ingestion, et provoquent un tableau de gastro-entérite avec des vomissements, une diarrhée parfois sanglante, et fébrile dans la majorité des cas. L’apparition de ces signes chez un nourrisson doit conduire les familles à consulter un médecin.

Recommandations de la Société Française de Pédiatrie concernant le remplacement des préparations infantiles potentiellement contaminées :

Alternatives au lait Picot SL

Ce lait a la particularité d’être sans lactose. Il est indiqué au décours d’une diarrhée sévère ou traînante pendant une durée limitée. Les autres laits sans lactose disponibles sont les suivants :

  • Bébé Expert Diargal
  • Guigoz AD
  • Modilac SL
  • Novalac Diarinova
  • Nutriben Sans Lactose
  • Physiolac Episodes Diarrhéiques

Alternatives au lait Pepti-Junior

Cette préparation est un hydrolysat poussé de protéines solubles du lait de vache. Son indication principale est l’allergie aux protéines du lait de vache. Il en existe 2 autres sur le marché :

  • Althéra
  • Galliagène ou Pepticate (changement récent d’appellation)

Si ces deux derniers laits ne sont pas disponibles, il est possible de les remplacer par des hydrolysats poussés de caséines du lait de vache, les cas d’enfants allergiques aux protéines du lait de vache tolérant les hydrolysats poussés de protéines solubles mais pas ceux de caséines étant tout à fait exceptionnels. Les hydrolysats poussés de caséines disponibles sont les suivants :

  • Novalac Allernova
  • Nutramigen LGG
  • Nutriben APLV
  • Prégestimil

Alternatives au lait Milumel Bio 1er âge

La particularité de ce lait 1er âge est d’être Bio et de ne pas contenir d’huile de palme. Les autres préparations infantiles 1er âge qui ont ces 2 particularités (Bio et sans huile de palme) sont les suivantes :

  • Modilac Bio 1
  • Optima 1
  • Physiolac Bio 1
  • Prémibio 1
  • Priméa 1

 

Voir Aussi