Occitanie

Prévention pour un vieillissement actif et en bonne santé des seniors en risque de fragilité

Appel à projets / candidatures
Médico-social
Statut
En cours d'attribution
Accroche
L’enjeu de cet appel à projets est de contribuer à un vieillissement actif et en bonne santé : cette année, l’appel à projets s’étend à toute la région Occitanie (Est et Ouest) pour les axes « Lien social et Innovation» et « Recherche opérationnelle ». Il est enrichi de la participation de l’Agence Régionale de Santé (ARS).
Corps de texte

L’enjeu de cet appel à projets est de contribuer à un vieillissement actif et en bonne santé :

  • des populations âgées de plus de 60 ans fragilisées ou à risque de perte d’autonomie ;
  • sur des territoires prioritaires d’intervention identifiés par les Observatoires des situations de fragilité pour la région Occitanie ;
  • avec une politique d’évaluation partagée ;
  • avec des projets conduits en coordination et complémentarité entre les acteurs sur les territoires (caisses de retraite, Assurance Maladie, contrats locaux de santé, CLIC/UTAG/UTASI, collectivités locales, etc.) ;
  • en prenant en compte la santé globale des seniors, c’est-à-dire leur état de bien-être physique et psychologique.

 

L’objectif est simple : s’unir pour agir en faveur d’un vieillissement actif et en bonne santé pour les seniors les plus fragiles, en s’appuyant sur les idées concrètes et innovantes des structures qui œuvrent dans le domaine sanitaire et social ou de la prévention des risques liés au vieillissement, au sein de la Région Occitanie.

Cette collaboration renforcée des différents acteurs du territoire (Principaux régimes de retraite obligatoires et complémentaires, Agence régionale de la santé...) permettra une conduite de projets plus coordonnée et plus complémentaire auprès des seniors les plus vulnérables.

Cibler ceux qui en ont le plus besoin

En s’appuyant sur l’analyse territoriale conduite par l’Observatoire des fragilités, certains territoires ressortent comme prioritaires au regard de leur population vieillissante, géographiquement isolée et disposant de faibles ressources.

Seuls les projets proposés à destination des personnes vulnérables (dont les aidants) seront donc financés et une attention particulière sera portée aux projets proposant des solutions concrètes pour atteindre les objectifs fixés en matière de mobilisation sociale.

Les bénéficiaires devront, quant à eux, avoir plus de 60 ans, vivre à leur domicile et être en situation de fragilité (isolement social ou géographique, conjoint placé en établissement médicalisé, veufs, habitat inadapté...).

Proposer une offre diversifiée

Pour répondre aux trois objectifs que sont la lutte contre l’isolement des retraités, la prévention de la perte d’autonomie par le développement du lien social et le soutien de l’innovation sociale, les porteurs de projets peuvent proposer une large gamme d’actions concernant par exemple :

  • l’accès à la culture,
  • la mobilité/le transport et la prévention sécurité routière,
  • les ateliers de sensibilisation aux nouvelles technologies, notamment pour l‘accès aux droits,