Occitanie

Postes de médecins généralistes #Masanté2022

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Autre
Statut
En cours
Accroche
La mesure « 400 médecins généralistes » est l’une des premières mesures de #MaSanté2022 à se concrétiser sur le terrain. L'appel à candidatures est lancé en Occitanie.
Corps de texte

Cette mesure se compose de deux volets distincts et complémentaires, le premier ayant vocation à déployer 200 postes de médecins généralistes à exercice partagé entre l’hôpital et la ville et le second 200 postes de médecins généralistes salariés.

Dans ce contexte, et suite à la parution de l’instruction N°DGOS/DIR/2019/27 du 6 février 2019 relative à la mise en oeuvre de la mesure « 400 postes de médecins généralistes dans les territoires prioritaires », l’ARS Occitanie a choisi de lancer un appel à candidatures auprès des médecins généralistes thésés sur chacun des deux volets.

 

Volet 1 : Postes de médecins généralistes à exercice partagé ville-hôpital 

Objectifs :

  • Offrir de nouvelles opportunités à la sortie des études, en permettant d’affiner progressivement le projet professionnel dans un cadre souple et sécurisant. 
  • Améliorer concrètement le lien ville /hôpital grâce à des postes proposés en partenariat entre un établissement et une structure ambulatoire.

Vous pouvez effectuer 4, 5 ou 6 demi-journées hebdomadaires en établissement de santé ou médico-social et consacrer le reste du temps à l’exercice ambulatoire (cf. cahier des charges)

 

Volet 2 : Postes de médecins généralistes salariés

Objectifs :

  • Proposer des postes attractifs dans les zones sous-denses pour permettre à des médecins généralistes d’être salariés
  • Mieux soutenir les projets de centres de santé qui émergent en réponse à la désertification médicale, par exemple de la part de collectivités territoriales rurales.

Vous pouvez effectuer un temps complet ou un temps partiel pour une quotité de temps de travail supérieure à 50% dans le cadre d’une activité salariée dans un centre de santé, un établissement de santé ou en cabinet libéral (cf. cahier des charges)

L’ARS Occitanie procède à un traitement de vos données personnelles sur le fondement de l’article 6-1-e (Mission de service public – Instruction N°DGOS/DIR/2019/27 du 6 février 2019), du Règlement (UE) 2016/679 du Parlement européen et du Conseil du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données (Règlement Général sur la Protection des Données, ou RGPD).

Dans le cadre du dispositif « 400 postes de médecins généralistes dans les territoires prioritaires », ce traitement vise, dans un premier temps, à collecter et étudier les candidatures des médecins généralistes postulant sur ce dispositif et, dans un second temps, à établir les conventions entre les parties pour les candidatures retenues.

Le renseignement du formulaire du dossier de candidature est obligatoire. A défaut de réponse de votre part, votre dossier ne pourra pas être examiné.

Les données enregistrées sont conservées 3 ans et ne peuvent être communiquées qu’aux destinataires suivants :

  • Les agents de l’ARS Occitanie intervenant sur ce dispositif
  • Les personnes habilitées dans les établissements de santé et les structures ambulatoires

Conformément au RGPD et à la loi n° 78-du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés (loi Informatique et Libertés), vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de limitation des données vous concernant. Vous pouvez également vous opposer au traitement de vos données pour des raisons tenant à votre situation particulière.

Vous pouvez exercer ces droits, en vous adressant à la Déléguée à la Protection des Données de l’ARS Occitanie et en joignant à votre demande une copie signée de votre pièce d’identité, à l’adresse suivante :

Agence Régionale de Santé Occitanie
Déléguée à la Protection des Données
26-28 Parc club du Millénaire
1 025, rue Henri Becquerel  - CS 30001
34067 MONTPELLIER Cedex 2

Vous disposez, par ailleurs, d’un droit d'introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) si vous considérez que le traitement de données à caractère personnel vous concernant constitue une violation du Règlement Général sur la Protection des Données et de la Loi Informatique et Libertés. »

Dossier de candidature à remplir par les candidats

 

Cet appel à candidatures est ouvert en continu sur l’année 2019. Les candidatures sont examinées chaque mois.

Aller plus loin

Documents à télécharger