Occitanie

"Octobre Rose", un mois pour le dépistage du cancer du sein

Actualité
Date de publication
Visuel
Octobre rose en Ociitanie
Chaque année, Octobre Rose a pour objectif de sensibiliser les femmes à l’intérêt du dépistage du cancer du sein. Avec 54 000 nouveaux cas par an en France, le cancer du sein se situe au premier rang des cancers de la femme. En 2017, on estime qu’il est responsable de près de 12000 décès par an. Pourtant, s'il est détecté suffisamment tôt, la guérison peut être obtenue dans plus de 9 cas sur 10.
Corps de texte

Le dépistage, mode d'emploi

En France, le programme de dépistage organisé du cancer du sein (DO) offre aux femmes de 50 à 74 ans, la possibilité de bénéficier tous les deux ans d’une mammographie : deux clichés par sein, un bilan diagnostic immédiat en cas de résultat positif et une 2e lecture en cas d’examen normal. L'ensemble est pris en charge à 100 % par l'Assurance Maladie, sans avance de frais. Les mammographies jugées normales par le radiologue font l'objet d'une seconde lecture, assurée par un autre radiologue agréé. Près de 10 % des cancers détectés l’ont été grâce à la 2ème lecture.

En Occitanie, 12 structures de gestion (1 seule structure pour le Gard et la Lozère) assurent la mise en œuvre du dépistage organisé du cancer du sein dans les 13 départements. L’Agence Régionale de Santé et l’Assurance Maladie, co-financeurs du dispositif, définissent la stratégie régionale et veillent au respect du cahier des charges du dispositif.

Livret d’information sur le dépistage organisé du cancer du sein

Le Dépistage organisé en Occitanie

En Occitanie, près de 4 900 nouveaux cas de cancer du sein sont estimés chaque année et plus de 1 000 femmes meurent chaque année d’un cancer du sein.

920 000 femmes sont concernées dans la région et 47.8 % d’entre-elles ont participé au dépistage organisé du cancer du sein en 2016 et 2017. Le taux régional est légèrement en-deçà du taux national (50.3 %).

L’ARS est mobilisée pour développer le dépistage des cancers en Occitanie

Dans le cadre des orientations du Projet régional de santé 2018-2022, l’ARS Occitanie affiche un engagement fort pour agir d’abord par la prévention, en développant notamment le repérage, le dépistage et la prise en charge précoces des maladies chroniques.

Pour la majorité des maladies chroniques, un diagnostic plus précoce permet un traitement plus efficace, avec un impact positif avéré sur le pronostic de la maladie. Pour certains cancers, un dépistage avant l’apparition des symptômes permet de détecter et traiter les lésions précancéreuses.

En Occitanie, près de 4 900 nouveaux cas de cancer du sein sont estimés chaque année et plus de 1000 femmes meurent chaque année d’un cancer du sein. Dans la région, 920 000 femmes sont concernées et 47.8 % d’entre-elles ont participé au dépistage organisé du cancer du sein en 2016 et 2017. Le taux régional est légèrement en deçà du taux national (50.3 %).

En Occitanie, la mise en oeuvre du dépistage organisé du cancer du sein est assurée dans chaque département par 12 structures de gestion (1 même structure couvre le Gard et la Lozère). En tant que co-financeurs du dispositif, l’Agence Régionale de Santé et l’Assurance Maladie définissent la stratégie régionale et veillent au respect du cahier des charges du dispositif.

 

Liste des départements et programme des actions :

Ariège

Aude

Aveyron

Gard et Lozère

Haute-Garonne

Gers

Hérault

Lot

Hautes-Pyrénées

Pyrénées-Orientales

Tarn

Tarn et Garonne