Occitanie

Médecins de garde à Limoux et à Quillan

Communiqué de presse
L’Agence régionale de santé mobilise les médecins généralistes au service de la population
Corps de texte

Quand les cabinets médicaux sont fermés, chaque malade doit pouvoir accéder à un médecin de garde. Cette permanence des soins fonctionne dans toute la région. L’Agence régionale de santé appelle les médecins généralistes des secteurs de Limoux et de Quillan à s’organiser pour assurer ce même service auprès des patients.

La permanence des soins est indispensable au service de tous les malades

Chacun des habitants de la région doit pouvoir accéder à un médecin de garde quand les cabinets médicaux sont fermés, et notamment en soirée, le week-end ou les jours fériés. C’est une attente forte de la population, qui est relayée par les élus locaux. Dans toute la région, des médecins généralistes assurent à tour de rôle ce service à la population. Les habitants de l’Aude doivent tous en bénéficier eux aussi.
Dans chaque département, cette mission de permanence des soins est organisée par l’ARS en lien avec le Conseil de l’Ordre des médecins. C’est un devoir pour les médecins au service des patients. Dans les secteurs de Limoux et de Quillan, l’effectif de médecins généralistes est suffisant pour assurer à tour de rôle ces astreintes médicales.

L’ARS a déjà soutenu des dispositifs qui facilitent les gardes dans l’Aude

L’ARS a travaillé avec les médecins des secteurs de Limoux et de Quillan ces dernières années. Des mesures très concrètes ont été mises en place pour répondre à la fois aux attentes des médecins et aux besoins des patients. A titre d’exemples :
- Les secteurs de garde ont été regroupés en accord avec les médecins pour que les périodes de gardes soient moins fréquentes pour chaque médecin généraliste du secteur. La taille de ces secteurs de garde a été définie en accord avec les médecins pour tenir compte de leurs temps de trajet en cas de consultation à domicile. Ces secteurs de garde ne sont nullement remis en cause par l’ARS à ce jour.

  • A Quillan : Un local de consultation tout équipé a été installé au Centre Hospitalier : ce point de consultation répond à la demande des médecins généralistes et limite leurs déplacements.
  • A Limoux : Avec les élus locaux, l’ARS soutient activement le projet d’installation d’une maison médicale de garde près du Centre hospitalier, pour répondre sur place aux besoins de la population.

L’ARS invite les médecins au dialogue pour organiser ce service

En ce début d’année, l’ARS souhaite trouver avec les médecins des secteurs concernés les solutions adaptées et elle multiplie les échanges : l’ARS a participé à une réunion au Conseil de l’Ordre des médecins le 19 janvier 2017. Elle a organisé une réunion régionale avec les professionnels de santé et les usagers le 26 janvier et proposé aux médecins des secteurs de Quillan et Limoux une réunion à Limoux le 31 janvier. L’absence des médecins à cette dernière réunion a été regrettée.
En l’attente de dispositifs de permanence organisés au service des patients, des réquisitions de médecins sont organisées à tour de rôle chaque week-end, pour que chacun des habitants de ces secteurs puisse trouver un médecin de garde à proximité quand c’est nécessaire. Ces réquisitions préfectorales sont toujours exceptionnelles mais elles seront maintenues jusqu’à ce que des dispositifs organisés soient mis en oeuvre.

Aller plus loin

Documents à télécharger