Occitanie

La vaccination contre la grippe saisonnière, c’est le moment !

Actualité
Date de publication
Visuel
Vaccinons-nous en Occitanie
La grippe peut entrainer des complications graves, en particulier pour les personnes âgées, les patients atteints de maladies chroniques ou les femmes enceintes. En Occitanie, plus d’un million de personnes fragiles sont concernées et doivent se faire vacciner sans attendre. C’est une priorité de santé publique pour l’Assurance Maladie et l’Agence Régionale de Santé.
Corps de texte

Un parcours vaccinal simplifié

Pour encourager et faciliter l’adoption de cette habitude, le parcours vaccinal a été simplifié. Ainsi, depuis le début de la campagne de vaccination lancée le 6 octobre dernier, toutes les personnes majeures pour qui la vaccination antigrippale est recommandée (personnes de 65 ans et plus, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques tels qu’un diabète, une insuffisance cardiaque ou respiratoire, ainsi que les femmes enceintes, les personnes obèses, etc.) peuvent désormais retirer leur vaccin à la pharmacie, sur simple présentation de leur bon de prise en charge de l’Assurance Maladie.

Elles peuvent ensuite se faire vacciner par le professionnel de santé de leur choix : infirmier, médecin, sage-femme. Dans la région Occitanie, des pharmaciens volontaires ayant eu un avis favorable de l’ordre des pharmaciens et autorisés par l’ARS peuvent aussi vacciner. Voir la liste des pharmaciens

Pour les personnes de moins de 18 ans, la prescription médicale reste indispensable.

L’Agence régionale de santé Occitanie est mobilisée pour développer la couverture vaccinale contre la grippe en Occitanie. Au cours de l’hiver dernier, 250 cas graves de grippe ont été pris en charge par les services de réanimation dans les hôpitaux de la région. Près de 6000 personnes sont passées aux urgences pour une grippe ou un syndrome grippal. Pour éviter ces complications, plus d’un million de personnes fragiles doivent se faire vacciner sans attendre en Occitanie.

L’ARS Occitanie invite également les professionnels de santé à se faire vacciner contre la grippe, pour se protéger eux-mêmes et pour protéger leurs patients. Leur taux de vaccination reste encore insuffisant dans les établissements de santé et médico-sociaux. Cette priorité concerne aussi les personnels soignants des établissements qui accueillent des personnes âgées : l’hiver dernier 145 cas groupés d’infections respiratoires aigües ont été pris en charge dans des Ehpad de la région.

Aller plus loin

Documents à télécharger