Occitanie

Decazeville En raison de risques graves pour la sécurité à la maternité l’ARS prolonge la suspension des accouchements

Communiqué de presse
Archivé
Suite au décès tragique d’une mère et son enfant lors d’un accouchement dans la nuit du 5 au 6 octobre dernier, l’Agence Régionale de Santé Occitanie a suspendu à titre conservatoire l’activité d’obstétrique de la maternité de Decazeville.
Corps de texte

Une inspection a immédiatement été diligentée sur place pour éclairer les circonstances de ce drame et vérifier le respect des conditions de sécurité. L’inspection de l’ARS a conclu à l’existence de dysfonctionnements dans l’organisation des soins et au non-respect d’exigences réglementaires, qui engendrent des risques graves pour la sécurité des activités obstétricales. Le rapport d’inspection définitif de l’ARS a été communiqué le 7 décembre au Directeur du Centre Hospitalier de Decazeville, ainsi qu’au Procureur de la République afin de contribuer à l’enquête judiciaire en cours.

Dans le cadre de la consultation réglementaire, l’ARS a réuni la Commission spécialisée de l’offre de soins (CSOS) le 15 décembre dernier. Cette instance de démocratie sanitaire indépendante de l’ARS a exprimé à une large majorité un avis défavorable à une reprise des activités d’obstétrique à la maternité de Decazeville dans les conditions actuelles de prise en charge.

Aller plus loin

Documents à télécharger