Dispositifs dédies à la prise en charge des femmes victimes de violences

Appel à projets / candidatures / manifestation d'intérêt
Environnement, santé publique et prévention

En cours d'attribution

Financement national 2020-2022 d’un total de 5 M€ (MIG)
Date limite de dépôt de candidature 24 mai 2021
Par mail : ars-oc-dosa-direction@ars.sante.fr à l’attention de Laure CLEMENT

Détails disponibles dans l’Instruction DGOS/R3/2020/201 du 18 novembre 2020

Les violences faites aux femmes représentent un enjeu important de santé publique, dont la prise de conscience
est croissante. Pour répondre aux conséquences de ces violences sur la santé des femmes, multiples et désormais
bien appréhendées dans leurs différents volets physique, psychique et comportemental, les professionnels et
acteurs susceptibles d’intervenir aux différents stades de ces parcours sont multiples.
Le rôle des établissements de santé, dans la prise en charge en urgence de ces situations mais également dans
l’établissement d’un plan de soins, la réalisation de prises en charge spécialisées (chirurgies) voire de recours
(chirurgie réparatrice) apparaît majeur.

Pour garantir un accès adapté à des soins à toutes les femmes victimes, le Grenelle des violences conjugales a
acté en novembre 2019 le déploiement national de dispositifs dédiés de prise en charge des femmes victimes de
violences.

Il ne s’agit pas de substituer ces nouveaux dispositifs aux actions conduites par les professionnels des territoires
mais de compléter l’offre et d’organiser une réponse hospitalière graduée autour de dispositifs dédiés assurant
une réponse spécialisée aux besoins de ces femmes et articulée à la prise en charge de proximité impliquant les
professionnels du premier recours. Il s’agit également d’organiser les modalités d’une réponse globale à cet
enjeu sur le territoire, s’appuyant sur une offre lisible et sur des acteurs formés sur le sujet des violences faites
aux femmes et articulant leur action respective.