La lutte anti vectorielle en Occitanie (Moustique tigre)

Article
Le Plan national de santé publique (PSNP) prévoit de renforcer la prévention et la gestion des maladies vectorielles, notamment par un renforcement de la lutte anti vectorielle.
Corps de texte

Dans ce contexte, une gouvernance rénovée est mise en place par le décret n° 2019-258 du 29 mars 2019 relatif à la prévention des maladies vectorielles, dont la plupart des dispositions entrent en vigueur au 1er janvier 2020 pour la métropole.

Afin de limiter la propagation des maladies vectorielles à risque épidémique, celui-ci confie aux ARS la mise en œuvre de la surveillance entomologique des insectes vecteurs et d'intervention autour des nouvelles implantations, ainsi que la prospection, le traitement et les travaux autour des lieux fréquentés par les cas humains signalés.

L’article R. 3114-11 du code de la santé publique prévoit que les ARS peuvent confier la surveillance entomologique des insectes vecteurs et l'intervention autour des nouvelles implantations et les mesures en matière de prospection, traitement et travaux autour des lieux fréquentés par les cas humains signalés à un organisme de droit public ou de droit privé habilité par le directeur général de l’ARS.

La liste des structures habilitées est disponible dans l’arrêté ci-dessous.

Dans les départements  de l’Ariège, l’Aude, le Gard, la Haute-Garonne, l’Hérault, la Lozère, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Orientales, l’ARS Occitanie a confié à l’entreprise ALTOPICTUS  www.altopictus.fr les mesures et opérations de lutte anti-vectorielle pour les années 2020 à 2023.

Dans le département de l’Aveyron, l’ARS Occitanie a confié à l’entreprise ALTOPICTUS  www.altopictus.fr en co-traitance avec le laboratoire départemental d’Aveyron, les mesures et opérations de lutte anti-vectorielle pour les années 2020 à 2023.

Dans les départements du Gers, du Lot, du Tarn, du Tarn-et-Garonne, l’ARS Occitanie a confié au GIP PublicLabos en co-traitance avec  l’entreprise ALTOPICTUS  www.altopictus.fr les mesures et opérations de lutte anti-vectorielle pour les années 2020 à 2023.

Aller plus loin