Occitanie

Des solutions de garde pour les enfants des professionnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire COVID-19

Actualité
Date de publication
Visuel
Des solutions sont mises en œuvre pour proposer des services de garde destiné aux jeunes enfants des personnels « prioritaires » indispensables à la gestion de la crise sanitaire. Pour ces personnels, un service d’accueil pour les enfants scolarisés de la petite section à la classe de 3ème est également organisé par les Rectorats de Toulouse et Montpellier.
Corps de texte

En direction des parents ayant un enfant de moins de 3 ans et des jeunes enfants non scolarisés

Le dispositif de garde des enfants des professionnels indispensables à la gestion de la crise* sanitaire COVID-19 est activé depuis ce lundi 16 mars :Les professionnels de santé libéraux (médecins, sages-femmes, infirmiers, ambulanciers, pharmaciens et biologistes) sont éligibles à ce dispositif.

Un formulaire de recueil des besoins de ces professionnels a été mis en ligne ce jour par la CNAF sur le site https://mon-enfant.fr/ (bandeau supérieur orange).

Les informations saisies seront transmises à la Préfecture compétente, qui examinera chaque situation individuelle et proposera une solution d’accueil.

Pour en savoir plus consultez le communiqué du Ministère de la santé

Pour les parents ayant un enfant scolarisé de la petite section à la classe de 3ème

Les rectorats des académies de Toulouse et Montpellier organisent un service de garde dans les écoles et les collèges de la région pour l'accueil exclusif des enfants des personnels qui sont mobilisés par  la gestion de la crise sanitaire. En Occitanie, près de 2000 enfants ont pu ainsi être  accueillis dans le cadre de ce dispositif depuis ce lundi 16 mars. C'est indispensable pour permettre à ces personnels de faire garder leurs enfants et continuer d’aller au travail pour vous protéger et vous soigner.

* Ces dispositifs s'adressent

-À tous les personnels des établissements de santé,
-Aux personnels des établissements sociaux et médico-sociaux travaillant en EHPAD et EHPA, établissements pour personne handicapées, services d’aide à domicile, services infirmiers d’aide à domicile, lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé, nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus et établissements d’accueil du jeune enfant maintenus ouverts.
- Aux professionnels de santé libéraux : médecins, sages-femmes, infirmières, ambulanciers, pharmaciens et biologistes.
- Aux personnels de crèche chargés d’accueillir en urgence les enfants des soignants.
- Aux services de l'Etat chargés de la gestion de l’épidémie au ministère des Solidarités et de la Santé, en Agences régionales de santé et dans les préfectures.