Occitanie

DECAZEVILLE Des perspectives d’avenir pour le Centre hospitalier

Communiqué de presse
Une réunion de travail a été organisée cet après-midi à Rodez, à l’initiative de l’ARS Occitanie. Elle a réuni dans les locaux de l’ARS, autour du Délégué départemental de l’Agence :
Corps de texte
  • le Président du Conseil de Surveillance du Centre hospitalier, M. Marty, Maire de Decazeville,
  • le Directeur du Centre hospitalier, M. Pavone et le Directeur Adjoint, M. Marec,
  • deux représentants de la Communauté médicale : Dr Rahaizoland et Dr Hijazi
  • deux représentants des personnels : M. Gaillac et M. Lamagat
  • deux représentants des usagers : M. Couderc et M. Calmels

Cette rencontre avait pour double objectif de préciser l’évolution de la maternité et la mise en place du Centre périnatal de proximité d’une part, et d’aborder de façon constructive les perspectives d’avenir pour le Centre hospitalier de Decazeville.

L’évolution de la maternité et la mise en place d’un Centre périnatal de proximité

Les échanges ont permis de revenir sur les raisons liées à la sécurité ayant conduit au retrait de l’autorisation de l’activité d’accouchement. Plus largement, la réunion a posé les bases de la création du Centre périnatal de proximité à Decazeville. Ce centre permettra de rétablir la confiance des futures mamans.

Cette prise en charge de proximité avant et après la naissance s’articulera avec les équipes médicales des lieux de naissances choisis par les futures mamans. Les maternités voisines de Decazeville resteront celles de Rodez ou Aurillac (niveau 2B) et celle de Villefranche de Rouergue (Niveau 1), dont l’avenir n’est aucunement remis en cause. La coopération entre ces équipes médicales va se renforcer dans le Nord-Aveyron.

L’ARS a réaffirmé que ces décisions ne s’inscrivent pas dans une logique économique. Elle a rappelé que ce centre bénéficiera d’un financement spécifique et que l’emploi à l’hôpital ne sera pas menacé.

L’avenir de l’hôpital de Decazeville n’est pas menacé : ses services seront consolidés

Pour répondre aux besoins de santé des habitants du bassin de Decazeville, l’ARS a tenu à rappeler que l’hôpital y joue un rôle indispensable qui n’a jamais été remis en cause. La réunion a confirmé que ses services doivent apporter une réponse plus large aux besoins du territoire, marqué notamment par le vieillissement et la précarité.

Des perspectives de développement sont déjà identifiées en termes de consultations spécialisées (neurologie, pneumologie…). D’autres propositions sont envisagées pour la prise en charge des personnes âgées (Equipe mobile de gériatrie, extension des places en soins de suite et de réadaptation, lits en soins palliatifs…).
Plus largement, l’avenir de l’hôpital se construira en lien avec un Contrat local de santé, qui impliquera les professionnels de santé libéraux, les acteurs de la prévention et du secteur médico-social.
Les représentants médicaux du Centre hospitalier et les usagers ont exprimé leur adhésion à ces perspectives rejoignant les besoins du bassin. Les représentants des personnels n’ont assisté qu’à la première heure de cette réunion, mais l’ARS souhaite naturellement que les instances médicales et non-médicales du Centre hospitalier soient associées aux travaux amorcés aujourd’hui.
A l’issue des échanges, les participants ont convenu d’établir prochainement une feuille de route, pour détailler la mise en oeuvre de ces perspectives d’avenir.

Voir Aussi