Occitanie

#COVID19. Masques de protection

Article
Visuel
#COVID19. Masques de protection
Face aux tensions en approvisionnement en masques, les masques chirurgicaux/2R ou FFP2 sont à réserver en priorité aux soignants.

Pour la population des initiatives apparaissent pour proposer des masques fabriqués en tissu ou papier.
Corps de texte

Face aux tensions en approvisionnement en masques, les masques chirurgicaux/2R ou FFP2 sont à réserver en priorité aux soignants.

Pour la population des initiatives solidaires apparaissent et proposent des masques fabriqués en tissu ou papier. Il s’agit de masques faits  « maison », on peut trouver des tutoriels sur internet ou les réseaux sociaux pour les fabriquer soi-même.

En général, les masques en tissu non normés et non évalués ne sont pas des masques de soins prévus pour une exposition risquée. Toutefois, ils peuvent permettre de limiter les projections, de faire obstacle à nos mains que l’on porte inconsciemment au visage plusieurs fois par heure et de répondre de ce fait, aux besoins en population générale.

Pour cela, ils doivent être confectionnés en respectant des principes élémentaires : être correctement utilisés et employés en complément de l’application stricte des gestes barrières. Sans respect de ces rudiments, leur utilisation peut être inefficace voire risquée.

Il convient de respecter quelques principes élémentaires :

  • Se laver les mains avant de le mettre en place.
    Le retirer par l'arrière par les élastiques ou les liens d'attache, puis se laver les mains.
  • Il doit couvrir le nez et la bouche et descendre en dessous le menton.
  • Il doit être muni de moyens de fixation permettant de le tenir proche du visage et si possible d'un renfort rigide ou d'une attache permettant de mouler le haut du masque sur l'arrête du nez. 
  • Le masque doit être changé toutes les 4 heures ou dès qu'il est mouillé ou souillé.
    S'il est jetable, après utilisation s'en débarasser dans une poubelle munie d'un sac plastique.
  • Laver les masques en tissus au minimum à 60° en machine pendant au moins 30 min.

Modèle de masque AFNOR

L’AFNOR a mis à disposition des industriels à même de lancer des fabrications en série, des artisans,  et des particuliers, un modèle de masque avec  des recommandations (choix du tissu…) et un patron de couture. Il est bien précisé que c’est un équipement pouvant apporter une réponse en population générale et saine.

https://www.afnor.org/actualites/masque-barriere-france-international

Mais c’est un modèle qui demande de l’expérience en couture et  qui peut être difficile à réaliser. De nombreux tutoriels existent proposant des aménagements pour faciliter sa réalisation.

 

Aller plus loin

Mots clés