Occitanie

Clinique psychiatrique de Bouillargues Les patients évacués hier soir à cause d’une panne générale d’électricité

Communiqué de presse
Archivé
Un dysfonctionnement électrique généralisé au sein de la clinique Camargue à Bouillargues a été signalé hier en fin d’après-midi auprès de la délégation départementale de l’Agence régionale de santé à Nîmes.
Corps de texte

Les services de l’ARS se sont déplacés sur le site de cette clinique dès 18h, afin de s’assurer des conditions de sécurité de la prise en charge des patients au sein de cet établissement psychiatrique.
Ce déplacement sur site a confirmé l’absence totale d’alimentation électrique sur l’ensemble de l’établissement, y compris pour le fonctionnement des dispositifs usuels de sécurité des locaux.

Du fait de ce dysfonctionnement électrique, les services de l’ARS ont pris la décision de mise en sécurité des 42 patients présents, pour la soirée et la nuit. Ces décisions de transferts de patients ont été prises sous le contrôle médical des psychiatres de l’établissement, afin de garantir notamment la qualité et la continuité des soins. Selon leur état de santé, certains patients ont été pris en charge par leurs proches vers leur domicile familial. D’autres ont été transférés vers la clinique psychiatrique de Quissac, mobilisée pour accueillir ces patients supplémentaires.

Sous l’autorité de l’ARS, la mise en sécurité de l’ensemble des patients s’est terminée peu avant minuit hier soir.

Au regard de cette situation exceptionnelle, l’ARS va veiller, en lien avec la direction de la clinique, à une reprise de l’activité de cet établissement, afin qu’elle soit conforme aux exigences de sécurité pour la prise en charge des patients.

Aller plus loin

Documents à télécharger