Occitanie

Anciens sites miniers du Gard : l’ARS restitue les résultats des dépistages

Communiqué de presse
Archivé
L’Agence régionale de santé Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées a mis en place un dispositif de surveillance sanitaire pour les habitants de 5 communes du Gard dont les sols ont été pollués à la suite d’une longue période d’activité minière. Elle restitue actuellement aux 675 volontaires les résultats de leurs analyses biologiques. Un dispositif d’accompagnement est déployé localement.
Corps de texte

L’ARS a mis en place en 2015 un dispositif de surveillance sanitaire, en collaboration avec les infirmiers et les médecins libéraux locaux, auprès des habitants de cinq communes concernées par les anciennes activités minières (St Sébastien d’Aigrefeuille, Générargues, St Félix de Pallières, Thoiras et Tornac), soit une population de 2849 personnes. Sur la base du volontariat, 675 personnes ont bénéficié d’une analyse biologique des principaux métaux retrouvés dans les sols et rempli un questionnaire sur leurs habitudes de vie et de consommation alimentaire. L’ARS restitue actuellement les résultats individuels des examens de biologie à chacun des participants.

Une restitution individuelle des résultats.

Aller plus loin

Documents à télécharger