Occitanie

Anciens sites miniers du Gard

Communiqué de presse
Archivé
672 volontaires participent au dispositif de surveillance sanitaire organisé par l’Agence régionale de santé
Corps de texte

L’Agence régionale de santé Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées poursuit les démarches qu’elle a engagé au service de la santé des habitants de communes du Gard dont les sols ont été pollués à la suite d’une longue période d’activité minière. L'ARS a mis en place un dispositif sanitaire de proximité, pour apporter des réponses aux préoccupations de santé des habitants concernés.

Les anciens sites miniers du Gard suscitent aujourd’hui des inquiétudes de la population locale quant à la présence de métaux lourds et à ses conséquences sur la santé des habitants des communes concernés. L’Agence régionale de santé en a fait une de ses priorités de santé publique dans le département du Gard.

Un dispositif de surveillance sanitaire est mis en place

Aller plus loin

Documents à télécharger