Occitanie

3ème Journée nationale de la qualité de l'air mercredi 20 septembre

Actualité
Date de publication
Visuel
Journée nationale de la qualité de l'air 2017
Qualité de l'air : l’Observatoire de l’air et l’Agence Régionale de Santé Occitanie s’engagent ensemble pour sensibiliser 16 000 enfants sur 5 ans
Corps de texte

« L’air que je respire », un projet qui se déploie en Occitanie

A l’occasion de la Journée Nationale de la Qualité de l’Air, Atmo Occitanie lance pour la 3ème année les ateliers « L’air que je respire », avec cette fois-ci une volonté de déployer l’action en Occitanie.

L’ARS a renouvelé son engagement avec Atmo Occitanie, en mai 2017, afin de déployer les ateliers de sensibilisation sur l’ensemble de la région Occitanie. Cette action va permettre de sensibiliser 16 000 enfants du CE2 au CM2, acteurs de demain et sujets particulièrement sensibles à la pollution de l’air.

La qualité de l’air : un enjeu de santé publique

La qualité de l’air est aujourd’hui un véritable enjeu de santé publique. C’est à ce titre l’une des priorités du troisième « Plan Régional Santé Environnement » qui sera adopté fin septembre en Occitanie.

Chaque année, des pics de pollution nous alertent ponctuellement sur la qualité de l’air ambiant. Mais au quotidien, c’est le niveau moyen de pollution de l’air qui a le plus d’impact sur notre santé. Chacun d’entre nous y est exposé, en ville comme en milieu rural.

En revanche, nous ne sommes pas tous aussi sensibles aux polluants contenus dans l’air que nous respirons. Les enfants (dont l’appareil respiratoire n’est pas encore mature), les fumeurs, les personnes âgées ou celles qui souffrent de maladies respiratoires et cardiovasculaires chroniques, sont les plus vulnérables en termes d’effets sur la santé. La mauvaise qualité de l’air a un impact avéré sur notre santé : en France, le nombre d’asthmatiques a triplé en 20 ans et en Occitanie, l’asthme et les allergies respiratoires sont au premier rang des maladies chroniques chez l’enfant.

Tous mobilisés pour préserver la qualité de l’air

Avec de nombreux partenaires dans la région, l’Agence Régionale de Santé est mobilisée pour mieux mesurer l’impact de la pollution atmosphérique sur la santé de la population. C’est l’une des actions prioritaires du prochain « Plan Régional Santé Environnement ».

Ces actions portent sur l’air en milieu extérieur, par exemple en lien avec les végétaux émetteurs de pollens allergisants. Mais les travaux visent aussi les espaces clos dans lesquels nous passons entre 70 à 90 % de notre temps (domicile, travail, transport, …). La pollution de cet environnement intérieur est 2 à 5 fois supérieure à la pollution extérieure.

L’Agence Régionale de Santé mobilise les acteurs et finance les interventions de nombreux partenaires dans la région. Cette sensibilisation s’adresse par exemple à des collectivités qui peuvent agir dans des choix d’urbanisme plus favorable à la santé… mais c’est aussi l’affaire de tous, professionnels, élus, associations et citoyens.

Préserver la qualité de l’air, cela s’apprend dès le plus jeune âge. C’est pour cette raison que l’ARS Occitanie finance, entre autres, les Ateliers mis en place par l’Observatoire régional de l’air, ATMO Occitanie.

Aller plus loin